À Charles Spon, le 11 septembre 1668

Note [1]

V. notes [3], lettre 819, et [6], lettre 827, pour les Opera de Daniel Sennert (édition de Lyon, 1666 et 1676).

L’autre livre que réclamait Guy Patin était un anonyme de Gregorio Leti (1630-1701), historien protestant italien hostile à la papauté :

Conclavi de’ pontefici romani. Quali si sono potuti trovare fin à questo giorno. De’ quali si vede la Tavola nel foglio seguente.

[Conclaves des pontifes romains dont peut trouver trace jusqu’à ce jour, {a} dont une page suivante montre la liste]. {c}


  1. Trente-deux conclaves allant de l’élection de Clément v (1305) à celle d’Alexandre vii (1655).

  2. Sans lieu ni nom, 1667Genève, de Tournes, 1667, in‑4o de 583 pages ; traduit en français sous le titre d’Histoire des conclaves, depuis Clément v jusques à présent, plusieurs éditions parues après la mort de Patin, dont celle de Cologne, 1694, in‑4o, tome premier (400 pages), et tome second (440 pages).

Parmi les nombreux ouvrages que Leti a publiés, {a} on lui attribue deux virulents pamphlets contre Rome, qui ont été traduits en français :


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 11 septembre 1668, note 1.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0943&cln=1
(Consulté le 04.02.2023)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.