À Sebastian Scheffer, le 24 février 1663

Note [9]

Bibliotheca sive thesaurus virtutis et gloriæ in quo continentur illustrium eruditione et doctrina virorum effigies et vitæ… per Ian. Iacobum Boissardum… incisæ à Ioan. Theodor de Bry…

[Bibliothèque ou Trésor de la vertu et de la gloire, qui contient les vies et les portraits des hommes qui se sont illustrés par leur érudition et leur doctrine… par Jean-Jacques Boissard {a}… gravures par Johann Theodor de Bry {b}…] {c}


  1. Jean-Jacques Boissard (Besançon 1528-Metz 1602), poète néo-latin franc-comtois, fut grand voyageur et collectionneur d’antiquités grecques et romaines.

  2. Johann Theodor de Bry (Strasbourg 1561-Francfort 1623), fils de Theodor (Liège 1528-Francfort 1598) est connu en médecine pour avoir illustré le Theatrum anatomicum de Caspar Bauhin (v. note [1], lettre 297).

  3. Francfort, Wilhelm Fitzer, 1628, in‑4o.

    Le quatrième tome (Francfort, sans nom, 1631, in‑4o) donne une bonne idée du luxe iconographique de cet ensemble. Il est intitulé :

    iv pars Iconum viros virtute atque eruditione illustres repræsentantium, quorum alij inter vivos esse jam olim desierunt, alij vero nunc quoque vitali lumine honorum et dignitatum suarum perfruuntur gloria. Natalium eorundem brevis et succincta notatio singulis Eiconibus adiuncta, Disticha item parsim addita. opera et studio I.I.B. In ære recens scite facta et forus data per hæredes Theodori de Bry Leod.

    [Quatrième partie des Portraits représentant les hommes qui se sont illustrés par leur vertu et leur érudition, dont certains sont jadis morts, et d’autres sont encore en vie, et jouissent pleinement de la gloire que leur valent leurs honneurs et dignités, avec leur date de naissance, et une brève et succincte notice, adjointe à chacun de leurs portraits et, ici et là, l’addition de distiques. Par les soins et le travail de J.J.B. (Jean-Jacques Boissard). Les gravures ont été récemment et artistement dessinées par les héritiers de Theodor de Bry natif de Liège].


Il y eut de nombreuses rééditions ultérieures de ces recueils sous le titre de Bibliotheca chalcographica… [Bibliothèque gravée] (dont celles de Clemens et Johann Ammon, Francfort et Heidelberg, 1652-1669), avec un total de 438 portraits et éloges de savants célèbres du xve au xviie s., mais sans celui de Guy Patin.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Sebastian Scheffer, le 24 février 1663, note 9.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1261&cln=9
(Consulté le 21.06.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.