Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine

Note [51]

V. note [4], lettre 770, pour Jacques Tartarin. Marc Héron avait été reçu à Paris maître épicier en 1620, puis maître apothicaire en 1626, et François Sanson, en même temps maître épicier et apothicaire en 1628 (Christian Warolin, Les apothicaires et la maîtrise d’épicerie à Paris. i. Deux listes de réception en 1655 et en 1671, Revue d’histoire de la pharmacie, 1990, volume 286, pages 295‑302).

Maurice Bouvet a décrit le local et les fonctions de l’établissement qui faisait l’objet du litige sur les préséances respectives des médecins et des pharmaciens dans son article intitulé Le Bureau des apothicaires-épiciers et des épiciers de Paris, rue des Lombards (ibid., 1960, volume 164, pages 267‑271).

Détruits à la Révolution, l’église Sainte-Opportune et son cloître bordaient le bas de la rue Saint-Denis, avec leur entrée rue de l’Aiguillerie (aujourd’hui rue Sainte-Opportune dans le ier arrondissement), près de l’ancien logis de Guy Patin, rue des Lavandières (v. note [7], lettre 1).

V. note [6] des Actes de 1651‑1652 pour les deux professeurs de pharmacie alors en exercice à la Faculté de médecine de Paris, Jean Bourgeois (élu pour deux ans en novembre 1651) et Martin iv Akakia (élu en novembre 1650).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine, note 51.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8187&cln=51
(Consulté le 23.09.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.