À Charles Spon, le 20 février 1664
Note [4]

Par contrat daté du 2 septembre 1662, Marc de Barradas (ou Baradat), chevalier, seigneur et marquis de Damery, avait épousé Marie-Madeleine Tartarin, fille de l’apothicaire Jacques Tartarin : « né en 1600, reçu maître apothicaire en 1625, fut garde en 1650, 1651 et 1652, échevin en 1637 et 1638. Son portrait, armorié, le représente à l’âge de cinquante-sept ans » (Centenaire de l’École supérieure de pharmacie de l’Université de Paris, 1803-1903. Volume commémoratif publié par le directeur et les professeurs de l’École de pharmacie, orné de gravures, de planches et de portraits, Paris, A. Joanin, 1904, in‑4o, page 381).

L’époux de Marie-Madeleine était l’un des quatre fils du chevalier François de Barradas (ou Baradat), éphémère favori de Louis xiii (v. note [15], lettre 587) ; enfant d’honneur auprès de Louis xiv, Marc avait été nommé mestre de camp et mourut d’une blessure reçue à la bataille de Saint-Gotthard en Hongrie, le 1er août 1664 (v. note [3], lettre 791).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 février 1664. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0770&cln=4

(Consulté le 22.01.2021)

Licence Creative Commons