L. 204.  >
À Pierre Garnier,
le 2 novembre 1649

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Je vous remercie de tant de protestations d’amitié que vous me faites. Mes premiers présents ne méritent pas de tels remerciements. L’Encyclopédie d’Alstedius [2] est un fort bon livre composé de plusieurs pièces contenant toute la philosophie théorique et pratique. [1] Je connais fort bien cet auteur qui a été un homme de grand mérite et que j’estime beaucoup. Les acigniens [3][4] sont une race de gens haïs de Dieu et du monde, qui ont dans la chrétienté fait plus de mal que Luther [5] et Calvin. [2][6] Ils ont ici depuis peu tant pateliné et flatté le Mazarin [7] qu’il a donné pour confesseur au roi [8] leur P. Paulin. [3][9] Ce sont des gens qui chassent de haut vent [4] et comme a dit Petrus Aurelius, [10] qui les connaissait, flatteurs de tout le monde et ennemis de tout le genre humain[5] Cette année a été fertile en morts de savants hommes : Famien Strada [11] est mort à Rome, Vittorio Siri [12] à Venise, Iohannes Gerardus Vossius [13] à Amsterdam, [14] M. Nicolas Piètre [15] et M. Hérauld [16] à Paris. [6]

Toute ma famille est en bonne santé, Dieu merci. Mon aîné [17] a été fort malade par sa faute, mais il en est échappé. Mon Carolus [18] étudie en droit, mais j’aimerais bien mieux qu’il employât son temps à la médecine où je le trouverais plus propre. Je l’en entretiens souvent et il en saurait bientôt plus que son aîné. [19] Enfin, j’aimerais mieux qu’il fût médecin que légiste, je lui apprendrais beaucoup de fines observations. Je vous remercie de vos fromages de Roche, [7][20] et je ne vous demande autre présent que vos bonnes grâces et suis, etc.

De Paris, ce 2d de novembre 1649


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Pierre Garnier, le 2 novembre 1649

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0204

(Consulté le 21.10.2019)