L. 691.  >
À Charles Spon,
le 18 avril 1661

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Depuis ma dernière que je vous envoyai par la voie de M. Falconet, [1] je me suis avisé de faire un mot de réponse à M. Dinckel [2] et de vous l’envoyer pour vous prier de lui faire tenir à Strasbourg. On parle ici de plusieurs signes qui ont été vus au ciel dans toute l’Allemagne, outre la comète ; [3] et de plus, qu’à Leipzig [4] on a trouvé plusieurs tombeaux ouverts, dans lesquels il paraissait du sang. Je ne suis pas d’avis d’en pleurer, il n’est peut-être pas vrai, le peuple sot et crédule prend plaisir à faire de tels contes ; mais quelque chose qui puisse arriver, il s’y faudra résoudre. [5] Je tâcherai de servir cet apothicaire allemand qui m’est venu voir de votre part. Il m’a dit qu’il voudrait bien être ici quelque six mois dans quelque bonne boutique, mais il n’y en a plus guère de bonnes. Dieu merci, les gens de bien et la misère du temps, car ces deux rencontres avec le séné [6] et le Médecin charitable [7] ont ruiné les apothicaires de Paris. [8] Les chirurgiens [9] mériteraient bien pareil traitement pour leur insolence, mais il faut qu’il survienne quelque chose qui réveille encore davantage notre Faculté et qui nous fasse entrer en plus grosse colère. Enfin, la petite Marie, [10] nièce du cardinal Mazarin, [11] a été mariée par procureur avec le prince Colonna [12] et est partie le 13e de ce mois, par ordre du roi, [13] pour aller trouver son mari. [2] Elle emporte d’ici un million d’argent comptant. C’est ainsi que la France nourrit les petits poissons d’Italie. Je suis, etc.

De Paris, ce 18e d’avril 1661.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 avril 1661

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0691

(Consulté le 16.10.2019)