L. 757.  >
À Charles Spon,
le 18 septembre 1663

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Le roi [2] et les reines sont encore au Bois de Vincennes [3] auprès de M. le Dauphin, [4] qui se porte mieux ; on ne sait s’ils iront à Fontainebleau. [1][5] On imprime à Amsterdam [6] quelque chose en faveur de M. Fouquet [7] en divers petits volumes. On dit que le pape [8] veut retrancher de l’Ordre de saint François et en diminuer ce grand nombre, et qu’il commence par les capucins[9] ayant défendu qu’on n’en reçoive d’ici à 40 ans. Il n’est peut-être pas vrai, mais s’il était vrai, Dieu n’en serait pas moins servi car tant de fainéants qui se font moines [10] pour vivre sans rien faire, à l’ombre d’un crucifix, pourraient devenir bons soldats pour la cause de Jésus-Christ et aller à la guerre contre le Turc. [11] Les bénédictins [12] et les chartreux [13] sont si riches qu’enfin on pourra bien donner quelque atteinte à ce grand bien, qui serait utilement employé à renvoyer les Ottomans par delà le Pont-Euxin, [14] dans le pays de Turkestan et la Turcomanie, usque ad mare Caspium, unde malum pedem olim attulerunt ; [2][15] mais je pense que les princes de l’Europe ont d’autres desseins qui les empêchent de s’unir pour un si bon sujet. Le roi veut casser le bail de Messieurs des gabelles [16] et des aides, et faire supprimer tous les officiers des greniers à sel ; c’est ce qui étonne de deçà bien du monde et qui en fera bien crier. Je baise les mains au R.P. Théophile, [17] cui Nestoreos annos exopto[3][18] et à Mlle Falconet, et suis de toute mon âme votre, etc.

De Paris, ce 18e de septembre 1663.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 septembre 1663

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0757

(Consulté le 17.10.2019)