L. latine 190.  >
À Marten Schoock,
le 16 avril 1662

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 125 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Marten Schoock, professeur de philosophie à Groningue.

Très distingué Monsieur, [a][1]

J’avais depuis longtemps le désir de vous écrire et, en vérité, je l’aurais fait plus tôt si je n’avais vainement et trop longtemps attendu les lettres de notre ami M. Christiaen Utenbogard. [2] Un désir ardent auquel vous m’avez condamné a pourtant rompu et débordé ces atermoiements : c’est celui de vous remercier de toutes mes forces pour votre livre de Cervisia, que vous avez voulu me dédier par votre singulière bienveillance et votre affection à mon égard. [1][3] Je vous écris donc aujourd’hui pour vous remercier de votre présent, dont je souhaite pouvoir vous rendre la pareille ; mais en attendant, je voudrais que vous fassiez bon accueil au petit cadeau que je vous envoie par l’intermédiaire de notre ami Christiaen Utenbogard. Comparés aux vôtres qui sont en or, nos petits présents sont en bronze ; mais si on leur en donne le temps et l’occasion, ces nôtres qui sont en bronze se transformeront en or. Vous connaissez ces vers du poète : Nunc Te marmoreum pro tempore fecimus, etc. [2][4] Je vous aurais volontiers offert du vin en récompense de votre Cervisia, mais la grande distance qui nous sépare ne le permet pas ; au lieu de cela, il me sera permis de vous faire un autre cadeau un jour. En attendant, pourtant, très distingué Monsieur, je vous prie de m’aimer et de me croire pour l’éternité votre très soumis et très attaché,

Guy Patin, docteur en médecine de Paris et professeur royal.

De Paris, ce dimanche 16e d’avril 1662.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Marten Schoock, le 16 avril 1662

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1223

(Consulté le 25.11.2020)