L. latine 267.  >
À Julius Hacberg ou Hakeberg,
le 2 novembre 1663

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 156 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Julius Hacberg, noble allemand, à Helmstedt.

Très distingué Monsieur, [a][1]

Je n’ai pas voulu laisser passer l’occasion que M. Hermann Conring [2] m’a donnée de vous écrire, pour vous faire savoir que je vis et me porte bien, me souvenant très souvent de vous depuis le moment où vous êtes reparti en Allemagne. Rappelez-vous, je vous prie, les thèses et disputations académiques que vous avez ici promis de me procurer, et envoyez-en le paquet à M. Bec, à qui j’en rembourserai immédiatement le coût, [1][3] tant pour leur achat que pour leur port. Vous avez emporté avec vous la liste, écrite de ma main, de celles que vous deviez m’acheter à Helmstedt. [4][5] Faites, s’il vous plaît, en sorte que mon attente ne soit pas déçue. Je salue les très distingués Conring, Vogler [6] et Meibomius ; [7] vous apprendrez de lui les nouvelles d’ici ; [2] elles sont encore peu nombreuses, mais si je ne me trompe, plusieurs nous arriveront bientôt. Portez-vous bien, très distingué Monsieur, et aimez-moi.

De Paris, ce vendredi 2d de novembre 1663.

Vôtre de tout cœur, Guy Patin.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Julius Hacberg ou Hakeberg, le 2 novembre 1663

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1300

(Consulté le 24.11.2020)