L. latine 269.  >
À Johann Rudolf Dinckel,
le 30 novembre 1663

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 150 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Johann Rudolf Dinckel, docteur en médecine à Strasbourg.

Très distingué et très honorable Monsieur, [a][1]

Je me souviens parfaitement et sais fort bien que je suis depuis longtemps en dette à votre égard ; je reconnais vous devoir énormément, en y ajoutant votre généreux et remarquable lot de disputations et de thèses venant de votre Université. [2] Je m’apprête à vous rendre maintenant la pareille en souhaitant que ce soit plus amplement et mieux encore. Ne soyez donc pas surpris par la modestie de mon présent paquet ; je vous en aurais envoyé plus si j’avais trouvé mieux. Sans doute y parviendrai-je en d’autres occasions ; mais en attendant, recevez avec sérénité et bienveillance ce petit peu que je vous offre, en disant avec le poète :

Nunc Te marmoreum pro tempore ferimus : at Tu
Si fætura gregem suppleverit, aureus ibis
[1][3][4]

Comment MM. les deux très distingués Sebizius se portent-ils ? [5][6] je ne doute pas qu’ils aient reçu les Opera omnia de Pierre Gassendi, en six tomes in‑fo[7] par l’entremise de Laurent Anisson, libraire de Lyon, [8] car partant d’ici il y a trois mois, il m’a solennellement promis qu’il les leur enverrait de ma part dès qu’il serait arrivé à Lyon ; je souhaite qu’il en ait fait ainsi. [2] Je salue les très distingués personnages de votre Université, les deux Sebizius, M. Seubertus, [9] Rob. Konigsmannus, [10] B[errenge]rus, [11] et d’autres s’il en est qui voient nos affaires d’un bon œil, ainsi que Spoor le Jeune, le libraire. [3][12] Si quelque chose de curieux se publie chez vous, je vous prie de vous en souvenir pour moi : je vous en rembourserai le prix que vous voudrez. Portez-vous bien et aimez-moi.

De Paris ce vendredi 30e de novembre 1663.

Vôtre de tout cœur, Guy Patin.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Rudolf Dinckel, le 30 novembre 1663

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1302

(Consulté le 21.11.2019)