L. latine 375.  >
À Anton Deusing,
le 8 octobre 1665

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 197 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Anton Deusing, docteur en médecine et professeur, à Groningue. [1]

Très distingué Monsieur, [a][2]

Depuis longtemps, j’avais en tête de vous écrire pour saluer, per ceram et linum, et literas animi mei interpretes[1][3] un homme exceptionnel et un ornement singulier de la république médicale ; pour vous offrir, avec autant de force qu’il m’est possible, toute sorte de services, en hommage à votre remarquable érudition et à votre omniscience, que je trouve absolument merveilleuse. Je le fais donc enfin aujourd’hui, avec retard certes, mais pour de bon, vous offrant tout ce que je possède et vous priant de bien vouloir me placer dans la liste de vos amis, même si je ne le mérite peut-être guère. Je vous aurais sans doute déjà écrit, mais la mort prématurée et désolante d’un illustre personnage, qui fut naguère mon très cher ami, a reporté mon dessein : je veux parler de M. Johannes Antonides Vander Linden ; [4] en souvenir de ses mânes, je vous prie de croire que je serai vôtre pour l’éternité et de recevoir avec bienveillance le livre que je vous envoie en humble présent, par l’entremise d’Hendrik Vander Linden, [5] fils de notre ami. Il s’agit de l’Hortus regius Parisiensis[6][7] dont je vous ferai sans doute parvenir la seconde partie dès qu’elle aura vu le jour, tout en disant, avec Virgile, Metas nec tempora pono[2][8] En attendant, faites-moi pourtant savoir, s’il vous plaît, ce dont vous auriez besoin venant de notre ville. Vivez et portez-vous bien, très distingué Monsieur, et aimez-moi.

De Paris, le 8e d’octobre 1665.

Vôtre, etc. [3]


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Anton Deusing, le 8 octobre 1665

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1408

(Consulté le 21.10.2019)