Fiche biographique
Mannagetta von Lerchenau, Johann Wilhelm

Citer cette fiche
Imprimer cette fiche

 

Professeur de médecine à Vienne, docteur de l’Université de Padoue en 1620, Mannagetta [1] (Wilhelmsburg, Autriche 1588-Vienne 1666), a été archiatre des empereurs Ferdinand ii, Ferdinand iii et Léopold ier. En dehors de thèses qu’il a présidées, Mannagetta n’a pas publié d’ouvrages médicaux, mais a mené une brillante carrière académique et politique comme en attestent les titres de deux de ses livres :

  • Ordo procedendi Dominorum Doctorum ad actus et consessus Academicos, vigore statutorum ipsiusque Sanctionis Pragmaticæ, et omnium Seniorum adstipulante testimonio, hucusque in Alma Universitate Viennensi servari solitus. Nunc autem ad eiusdem inter Dominos Academicos tum memoriam renovandam, tum observantiam continuandam diligenter revisus, et punctis quibusdam hac tertia editione melius declaratis, denuo typis excusus. Cum consensu et approbatione Ven. Consistorij. A Joanne Guilielmo Mannagetta Philosophiæ et Medicinæ Doctore, atque prædictæ Universitatis p.t. Rectore,

    [Règle coutumière à suivre pour procéder jusqu’à ce jour aux actes et aux assemblée des doctes maîtres en la bienfaisante Université de Vienne, dans le respect des statuts en vigueur, et selon le témoignage de la pragmatique sanction et de tous les anciens. Aujourd’hui soigneusement révisée à l’intention de ses maîtres académiques, tant pour en renouveler la mémoire que pour en perpétuer l’observance. Troisième édition, de nouveau imprimée, où certains points sont mieux expliqués. Avec l’approbation unanime du vénérable Consistoire. Par Johann Wilhelm Mannagetta, docteur en philosophie et médecine, présentement recteur de ladite Université] ; {a}

  • Corona duodecim Cæsarum ex Augustissima Domo Austricaca, quam Ferdinandus Tertius, Cæsar Decimus Tertius, Ferdinando Quarto, Romanorum Regi decimo Quarto, septem virorum Sac. Rom Imperii unanimi consensu imposuit, Celebrata Elogiis, Latinis, Græcis, Hebraicis, solutis, ligatis, et aduagendam publicam orbis lætitiam, eidem Augusto regi Ferdinando Quarto, D.D. a quatuor Facultatibus Universitatis Austriacæ,

    [Couronne des douze empereurs issus de la très auguste Maison d’Autriche, que, par consentement unanime des sept électeurs du Saint-Empire romain germanique, Ferdinand iii, treizième empereur, a posée sur la tête de Ferdinand iv, quatorzième roi des Romains : {b} célébrée par les Éloges des quatre facultés de l’Université d’Autriche, écrits en mêlant les langues latine, grecque et hébraïque, pour accroître la réjouissance publique du monde]. {c}


    1. Vienne, Matthæus Rictius, 1641, in‑4o.

    2. Franz Ferdinand de Habsbourg, titré Ferdinand iv, fils aîné de l’empereur Ferdinand iii (mort en 1657, v. note [11], lettre 44), avait été élu roi des Romains (v. note [7], lettre 21) le 31 mai 1653, mais mourut de la variole le 9 juillet 1654.

    3. Vienne, Matthæus Cosmerovius, 1654, in‑4o, attribué à Mannagetta.

Notre édition contient deux lettres que Guy Patin a écrites à ce très éminent personnage impérial, datées des 18 février et 6 décembre 1662. Mannagetta avait recommandé à Patin son jeune parent, Maximilian Honorius Zollikofer, [2] alors étudiant en médecine qui parcourait l’Europe savante.


Rédaction : guido.patin@gmail.com — Édition : info-hist@biusante.parisdescartes.fr
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique. Mannagetta von Lerchenau, Johann Wilhelm

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8088

(Consulté le 02.07.2022)