L. reçue 46.  >
De Paul Ferry,
le 25 décembre 1656

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1][2]

La hardiesse, que je pris et que je donnai ces jours passés à M. Guyot, [1] de vous demander des nouvelles du traité de l’Amour et d’inclination[2][3] n’est pas tant venue de la curiosité de le trouver, que du désir d’en savoir de la vôtre, [3] qui m’importe beaucoup plus, et qui étant votre ouvrage, pourrait confirmer ou corriger tous les livres que l’on saurait faire de ce mouvement inconnu. Car, Monsieur, vous en avez pris pour moi sans me bien connaître, ou, quoi que vous en sussiez assez pour vous en émerveiller vous-même, si votre vertu héroïque ne nous avait accoutumés à des excès de cette nature, dont elle est elle-même la raison, beaucoup plus noble que toutes ces pentes occultes, [4] et que tous les secrets que l’art en a encore découverts. Je n’ai donc garde, Monsieur, d’en demander d’autre, parce qu’il n’y en peut pas avoir de si avantageuse ; de sorte que m’y tenant beaucoup plutôt qu’a toutes celles que les maîtres attribuent au rencontre, au bonheur, ou à la complexion, [5] je ne désespère pas même, puisqu’elle ne s’est pas encore passée et que vous ne la désavouez point, que vous n’ayez encore agréable que je me glorifie d’avoir trouvé ce que les autres cherchent, et de pouvoir servir d’exemple dans les discours de cette matière, que la vertu peut, aussi bien que la Nature, avoir de l’amour d’inclination, et que je suis celle de tous les hommes sages de l’une et de l’autre, en vous honorant souverainement, bien que j’en aie encore de reste, pour être, comme je suis, d’une façon, à mon avis, plus particulière,

Monsieur,

votre très humble et très obéissant serviteur,

Ferry,

à Metz, [4] le 25 décembre 1656.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Paul Ferry, le 25 décembre 1656

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9046

(Consulté le 29.01.2020)