À Charles Spon, le 28 janvier 1653
Note [1]

Clemens iv. eruditione, vitæ sanctimonia, rerum gestarum gloria, et Pontificatu Maximus. Reipub. Christianæ, Galliæ suæ, et Grossorum gentis illustre ornamentum… Ex Commentariis Auctorum qui postea indicabuntur. Opera Claudii Clementis e Societate Iesu.

[Clément iv, {a} le plus grand par la sainteté de sa vie, la gloire de ses faits et gestes et son pontificat. Ornement éclatant de la République chrétienne, de sa France et de la famille des Gros… {b} Tiré des commentaires des auteurs qui sont indiqués plus loin. {d} Œuvre de Claude Clément, {e} de la Compagnie de Jésus]. {f}


  1. Gui de Foulques ou Foucois, natif de Saint-Gilles, près de Nîmes, mort à Viterbe en 1268, était issu du Conseil de saint Louis. D’abord jurisconsulte et père de famille, il fut ordonné prêtre en 1255, après son veuvage. Cardinal en 1261, il fut été élu pape en 1265, sous le nom de Clément iv.

  2. Sa stature corporelle avait valu à Clément v le sobriquet de « Gros » (Grossus), qui fut attaché à sa famille.

  3. Auctores ex quorum monumentis hac gestorum Clementis narratio conscripta est [Auteurs dont les ouvrages ont servi à écrire cette histoire de Clément] (3 pages).

  4. Claude Clément (Ornans, Franche-Comté vers 1594-Madrid 1642 ou 1643), jésuite, avait enseigné la rhétorique à Dole et à Lyon puis les antiquités grecques et latines à Madrid et s’occupa beaucoup d’archéologie.

    V. notes [3] infra pour un autre de ses ouvrages, et [23], lettre 308, pour sa coopération avec le R.P. Théophile Raynaud.

  5. Lyon, Jean Julliéron, 1623, in‑12 de 148 pages, réédité ibid. et id. l’année suivante.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 janvier 1653. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0301&cln=1

(Consulté le 01.10.2022)

Licence Creative Commons