À Charles Spon, le 25 septembre 1657, note 1.
Note [1]

François Riant, seigneur de Houdangeau, conseiller au Parlement de Paris en 1605, maître des requêtes en 1611, puis conseiller d’État, était le fils cadet de Gilles (v. note [6], lettre 416), gendre de Jean Fernel.

Charles Riant, baron de Vauré, comte de Regmalart, fils aîné de François, avait été reçu conseiller au Parlement de Paris en 1641, puis maître des requêtes de 1650 à 1653 (Popoff, no 146).

Guy Patin avait déjà évoqué la descendance de Jean Fernel, notamment en parlant de son arrière-petite-fille, religieuse à Lyon (v. note [5], lettre 416), qui était cousine du nouveau procureur au Châtelet.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 septembre 1657, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0493&cln=1

(Consulté le 23/06/2024)

Licence Creative Commons