À Christiaen Utenbogard, le 10 mars 1661
Note [1]

« J’aiderai cet homme de mon pouvoir, de mes moyens, de ma peine et de mon conseil. »

Ce neveu de Christian Utenbogard (v. note [1], lettre latine 204) se nommait Jan iii van Heurne (Utrecht 1639-ibid. 1702). Alors étudiant et futur médecin à Utrecht, il était arrière-petit-fils de Jan i van Heurne (Johannes Heurnius, professeur de médecine à Leyde, v. note [3], lettre 139), et fils de Margaretha Utenbogard (1608-1674), sœur de Christiaen et épouse de Jan ii van Heurne, avocat et fils d’Otto (v. note [3], lettre 463).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 10 mars 1661. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0680&cln=1

(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons