À André Falconet, le 14 décembre 1669, note 1.
Note [1]

Le passage erroné des Lettres à propos de l’évêque de Vence (Antoine Godeau, v. note [10], lettre 133) est aujourd’hui perdu.

Daniel de Cosnac (Cosnac, Corrèze 1627-Aix-en-Provence 1708), premier gentilhomme du prince de Conti en 1652, avait été nommé évêque de Valence par Mazarin le 24 juin 1654. Il était premier aumônier de Monsieur, Philippe ier d’Orléans, depuis 1658 et devint archevêque d’Aix en 1687. Ses mémoires, publiés en 1852, fournissent quelques précieux détails sur les motifs de la condamnation de Charles Patin (v. les Déboires de Carolus).

L’abbé de Choisy a consacré à Cosnac, le livre viii de ses Mémoires (pages 36‑96) : confident de Madame, Cosnac avait fini par s’attirer la vive inimitié de Monsieur pour avoir manigancé l’exil en Italie de son favori, le chevalier de Lorraine (v. note [4], lettre 976) ; en mai 1668, Cosnac avait choisi de résigner sa charge de premier aumônier pour se retirer dans son diocèse de Valence.

À l’automne 1669, Cosnac avait obtenu du roi une permission de se rendre en Limousin, dont il avait profité pour venir incognito à Paris rencontrer Madame qui avait besoin de son aide pour organiser sa mission auprès de son frère, Charles ii, roi d’Angleterre. Ce voyage fut un complet fiasco : arrivé dans la capitale en novembre, l’évêque trouva par hasard refuge dans la maison d’un tireur d’or et fut arrêté comme faux-monnayeur sans avoir été reconnu ; on le mena à la Bastille où le quiproquo fut découvert ; attisée par Monsieur, son frère, la colère du roi éclata ; et sans avoir pu voir Madame, M. de Valence fut exilé à l’Isle-Jourdain en Gascogne (chef-lieu de canton du Gers) et ne fut rappelé dans son diocèse qu’en 1672.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 14 décembre 1669, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0972&cln=1

(Consulté le 23/05/2024)

Licence Creative Commons