Annexe : La maison de Guy Patin, place du Chevalier du Guet
Note [1]

V. notes [3], lettre 245, et [8], lettre 254, pour Mme de Lubert, et le début des Actes de 1650‑1651 dans les Commentaires de Guy Patin sur son décanat pour son élection, le 5 novembre 1650.

Dans sa lettre latine à Nicolas Heinsius, datée du 14 juillet 1651, Guy Patin caressait l’espoir de recevoir bientôt son ami in nova mea domo, ab anno mihi empta, 30. millib. libr. Turon. clara, pellucida, commodissima et elegantissima [en la nouvelle maison, claire, diaphane, très confortable et très belle, que j’ai achetée l’an passé trente mille livres tournois].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : La maison de Guy Patin, place du Chevalier du Guet. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8011&cln=1

(Consulté le 21.09.2020)

Licence Creative Commons