À Claude II Belin, le 26 décembre 1640
Note [10]

À Paris, le couvent des cordeliers (franciscains) se situait sur l’actuel terrain de la Faculté de médecine, près du carrefour de l’Odéon (vie arrondissement). Il n’en subsiste que le réfectoire. Bâtie au xiiie s., son église était l’une des pus vastes de Paris.

V. note [6], lettre 17, pour Claude de Bullion.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 26 décembre 1640. Note 10

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0052&cln=10

(Consulté le 06.12.2022)

Licence Creative Commons