À Claude II Belin, le 25 août 1660, note 10.
Note [10]

  • Ioannis Launoii Constantiensis Paris. Theologi Varia de commentitio Lazari et Maximini, Magdalenæ et Marthæ in Provinciam appulsu Opuscula. Quibus tractatus accedit de cura Ecclesiæ pro Sanctis, et Sanctorum reliquiis, ac sacris officiis ab omni falsitate vindicandis,

    [Divers opuscules de Jean de Launoy, théologie parisien natif de Coutances, {a} sur la pure invention de Lazare et de Maximin à propos de la venue de Madeleine et de Marthe à Marseille. Avec un traité sur le soin que doit prendre l’Église pour que les saints, les reliques des saints et les offices sacrés soient soustraits à toute fraude] ; {b}

  • Ioannis Launoii… Assertio inquisitionis in monasterii S. Medardi Suession. Privilegium, tres in partes distributa : in prima parte confirmatur Inquisitio : et Privilegii huius occasione. In secunda, quænam sint subreptæ exemptiones et privilegia ex Rom. Pontificum, Patrum, et conciliorum doctrina ostenditur. In tertia, quid valeant non suppositæ nec subreptæ, si darentur, exemptiones et privilegia, docetur. Accedunt et alia multa, quæ exemptionum, privilegiorum et Episcopalis potestatis divinitus institutæ argumento conveniunt.

    [Revendication de l’enquête de Jean de Launoy {c}… sur le privilège du monastère Saint-Médard de Soissons, {d} ordonnée en trois parties : dans la première, l’enquête est affermie ; dans la seconde, par l’occasion de ce privilège, on montre quels seraient les exemptions insinuées et les privilèges hors de la doctrine des pontifes romains, des Pères et des conciles ; dans la troisième, on fait voir que, s’ils sont concédés de façon supposée et subreptice, les privilèges et exemptions ne valent rien. S’y ajoutent bien d’autres observations qui sont en accord avec la preuve des exemptions, des privilèges et du pouvoir épiscopal qui est établi par un effet de la volonté divine]. {e}


    1. V. note [9], lettre 91 pour Launoy et sa querelle (1643-1647) sur la venue Marie-Madeleine en Provence, qu’il tenait pour une légende.

    2. Paris, Edmundus Martinus, 1660, in‑8o de 487 pages.

    3. Launoy avait précédemment publié une Inquisitio [Enquête] sur le même sujet (ibid. et id. 1657, in‑8o de 125 pages).

    4. Abbaye bénédictine proche de Soissons, rasée en 1793.

    5. Ibid. et id. 1661, in‑4o de 793 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 25 août 1660, note 10.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0631&cln=10

(Consulté le 22/04/2024)

Licence Creative Commons