À Sebastian Scheffer, le 12 février 1660
Note [11]

« fripons de Saint-Côme » (v. note [1], lettre 591) ; avec jeu de mots sur Cosmianus, adjectif qui se rapporte à Cosmus, parfumeur en renom à Rome : Cosmianis ipse fusus ampullis [lui qui s’est aspergé des flacons de Cosmus] (Martial, Épigrammes, livre iii, 82, vers 26). Guy Patin a ailleurs surnommé les chirurgiens de Paris « carabins de Saint-Côme » (lettre du 23 novembre 1657 à Charles Spon).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 12 février 1660. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1164&cln=11

(Consulté le 01.12.2020)

Licence Creative Commons