Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 16
Note [11]

La transcription du texte latin de Jean ii Riolan (v. supra note [b]) comporte ici deux fautes :

  • 1618 au lieu de 1621, pour la date de la seconde édition du Theatrum anatomicum de Caspar Bauhin (v. supra note [8]) ;

  • quarante au lieu de quatre ans, pour la durée de l’apprentissage anatomique de Bauhin (mais je n’ai trouvé cette « confession » ni dans l’épître dédicatoire ni dans la préface du Theatrum anatomicum ; v. infra premier extrait de la note [14] pour ce qu’il en a lui-même écrit dans son traité de 1588).

La description de « sa valvule » par Bauhin se lit aux pages 63‑64 de son Theatrum (identique dans les deux éditions de 1605 et 1621) :

Quare *Valvula adposita est Coli principio, ubi Ilio id jungitur, quam ab Anno 1579. in omnibus nostris Anatomiis hactenus (et quidem antequam ullum legerimus, qui hujus meminerit) demonstravimus ; quæ membranosa et crassa est, orbicularis et circularis sursumque spectat, cum cibi excrementa ex Ilio in Colon non descendu, sed ascendu ferantur : hæc facili labore invenitur, si aqua per Rectum intestinum infundatur, et una cum Colo suspensum tenatur, nihil enim aquæ, imo ne flatus, nisi vi adigas, pertransire videbis.

[C’est pourquoi une *valvule {a} est placée à l’origine du côlon, à l’endroit où l’iléon s’y abouche : nous l’avons mise en évidence lors de nos dissections anatomiques depuis l’an 1579 jusqu’à ce jour (et auparavant, nous n’en avions lu la description par aucun auteur) ; elle est épaisse et membraneuse, circulaire et orbiculaire, {b} et saille quand les excréments des aliments veulent remonter du côlon dans l’iléon, au lieu d’aller dans l’autre sens. Cela s’observe aisément en injectant de l’eau dans le rectum et en le tenant suspendu au-dessus du côlon : à moins de presser vigoureusement, on voit qu’aucune goutte d’eau, pas même une bulle d’air, ne peut forcer le passage]. {c}


  1. L’astérisque renvoie à la longue addition marginale que j’ai transcrite, traduite et commentée supra dans la note [8].

  2. Ronde.

  3. Le livre se termine par un atlas. La valvule y est dessinée sur la figure iii, planche xv du livre i, pages 32‑33, repère †, avec cette légende :

    Valvula intestini Coli, non rotundo, sed laxo principio utrimque intestini lateribus adposita.

    [Valvule du côlon, insérée sur les côtés des deux intestins (iléon et cæcum), par une attache qui n’est pas circonférentielle, mais lâche].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 16. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8146&cln=11

(Consulté le 22.01.2020)

Licence Creative Commons