À Charles Spon, le 16 novembre 1643, note 14.
Note [14]

Métromanie et hystéromanie sont synonymes et à prendre dans leur sens étymologique de folie (mania) provenant de la matrice (mêtra) ou utérus (hustera) ; l’hystérie en a été l’héritière : v. note [10], lettre 490, pour une description détaillée de la maladie qui portait ce nom au xviie s., mais dont les caractères ont bien changé depuis.

Le chapitre v, livre vi, du traité de Galien « Sur les lieux affectés » porte sur l’hystérie. Excellemment traduit en français par Charles Daremberg (volume 2, pages 698), il est précieux pour comprendre exactement l’ancienne conception de cette maladie qui a aujourd’hui presque entièrement disparu de la pathologie (v. note [2], Traité de la Conservation de santé, chapitre viii).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1643, note 14.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0097&cln=14

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons