Annexe : Déboires de Carolus, note 14.
Note [14]

Cette première édition, en 1666, de l’Histoire amoureuse des Gaules (v. note [9], lettre 930) ne contenait pas Les Amours du Palais royal. La saisie de novembre 1667, au domicile de Charles Patin, inventoriée plus bas dans la présente annexe, comptait une vingtaine d’autres exemplaires de ce livre qui, eux, incluaient Les Amours, libelle strictement interdit car il racontait la liaison de Louis xiv avec Madame de Lavallière et l’Histoire de l’amour feinte du roi pour Madame [sa belle-sœur]. Son auteur présumé, Roger de Bussy-Rabutin (v. note [9], lettre 822), payait cher son audace : libéré de la Bastille en avril 1666, il fut ensuite banni dans ses terres de Bourgogne.

Le Bourget, à 10 kilomètre au nord du centre de Paris (aujourd’hui dans le département de Seine-Saint-Denis), était alors un village situé sur la route des Flandres (d’où venaient l’essentiel des livres de contrebande).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Déboires de Carolus, note 14.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8010&cln=14

(Consulté le 23/04/2024)

Licence Creative Commons