Annexe : Déboires de Carolus
Note [140]

Ryantes était sans doute Charles de Ryantes (ou Riants), comte de Regmalart (ou Rémalard), maître des requêtes. V. supra note [31] pour Gabriel-Nicolas de La Reynie.

Outre la masse (v. note [8] des Décrets et assemblées de 1651‑1652, dans les Commentaires de la Faculté de médecine rédigés par Guy Patin), un attribut des sergents était la verge (baguette ou canne) : « baguette que portent les huissiers, sergents et bedeaux, pour faire faire silence aux audiences et faire passage aux magistrats qu’ils conduisent. Les sergents à verge du Châtelet étaient autrefois des huissiers comme ceux qui servent à l’audience, qu’on a multipliés selon la nécessité. L’ordonnance d’Orléans de 1560 veut que quiconque sera touché de la verge du sergent le suive en prison. On appelle aujourd’hui les bedeaux des paroisses, porte-verges. C’étaient autrefois des sergents des justices subalternes, qui servaient à la justice et à l’église de la seigneurie » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Déboires de Carolus. Note 140

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8010&cln=140

(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons