À André Falconet, le 25 novembre 1659, note 15.
Note [15]

Recueils, alors manuscrits mais imprimés depuis, au moins en partie, et qui figurent dans notre édition (v. note [17] de l’Introduction aux ana), contenant les bons mots (ana) tirés par Guy Patin de ses conversations avec trois de ses amis :

  • Nicolas Bourbon (Borboniana),

  • Hugo Grotius (Grotiana),

  • Gabriel Naudé (Naudæana, le seul des trois à avoir été imprimé avant 1715, date de l’édition Bulderen).

Si cette lettre était autographe, nous aurions là une preuve absolument irréfutable que Patin a colligé ces trois ana.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 25 novembre 1659, note 15.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0585&cln=15

(Consulté le 05/03/2024)

Licence Creative Commons