À Charles Spon, le 13 novembre 1663
Note [15]

Les deux ambassadeurs du canton de Bâle se nommaient Benoît Socin et Jean Rodolphe Burchardt (Levantal). Guy Patin ne mentionnait sans doute pas innocemment le nom de ce Socin : Socinus (Socin, Lelio Sozzini) devait aussi rappeler à Charles Spon le fondateur (avec son neveu Fausto) de la secte protestante des sociniens au xvie s. (v. note [13], lettre 127).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 novembre 1663. Note 15

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0760&cln=15

(Consulté le 06.12.2019)

Licence Creative Commons