De Jan van Beverwijk, le 30 juillet 1640
Note [16]

Plutarque (Vie de Thémistocle, chapitre iii) :

« Thémistocle {a} était si fort possédé de l’amour de la gloire, si passionné pour les grandes actions, que dans sa jeunesse, après la bataille de Marathon, gagnée par les Athéniens sur les Barbares, entendant vanter partout les exploits de Miltiade, {b} il restait souvent pensif et rêveur, passait les nuits sans dormir et ne fréquentait plus les festins publics. Lorsque ses amis, surpris de ce changement de vie, lui en demandaient la raison, il leur répondait que les trophées de Miltiade lui ôtaient le sommeil. »


  1. Thémistocle, homme politique et stratège athénien du vieve s. av. J.‑C., qui permit aux Grecs d’emporter la deuxième guerre médique.

  2. Miltiade le Jeune, stratège athénien et tyran de Chersonèse de Thrace (v. note [23], lettre 197, pour cette antique région), contemporain de Thémistocle, permit aux Athéniens de remporter la victoire de Marathon en 490 av. J.‑C.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Jan van Beverwijk, le 30 juillet 1640. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9061&cln=16

(Consulté le 25.09.2021)

Licence Creative Commons