Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 2 manuscrit, note 17.
Note [17]

« Voyez les Adages de Michel Apostolius, page 231 » :

Μιχαηλου Αποστολιου Παροιμιαι. Michaelis Apostolii Parœmiæ : Nunc demum post Epitomem Basiliensem, integræ, cum Petri Pantini versione, ejusque et Doctorum Notis, in lucem editæ.

[Adages de Michel Apostolius, {a} publiés pour la première fois dans leur intégralité, après l’abrégé de Bâle, dans la traduction de Petrus Pantinus {b} et avec ses notes et celles de savants auteurs]. {c}

Apostolius y commente brièvement ce proverbe à la page indiquée par le Borboniana (centurie xviii, no 68) :

Quis patrem laudet, nisi proles sortis {d} iniquæ ?] Fortassis de iis, qui majorum strenue facta propter inopiam propriorum venditant.

[Qui louerait son père, sinon les enfants d’une coupable injustice ?) Peut-être pour ceux qui, ne faisant rien qui vaille, se targuent de ce que leurs aïeux ont diligemment accompli]. {e}


  1. Michel (Michael) Apostolius (1422-1478), rhéteur et théologien grec natif de Constantinople.

  2. Pierre Pantin, humaniste belge (1556-1611).

  3. Leyde, Elsevier, 1619, in‑4o de 387 pages, édition bilingue, grecque et latine, avec épître dédicatoire de Daniel Heinsius à son beau-frère Janus Rutgersius (v. note [18], lettre 201).

  4. Sic pour sontis.

  5. À la fin de l’ouvrage, les Notæ in Apostolium [Notes sur Apostolius] de Pantin n’y ajoutent pas de commentaire.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 2 manuscrit, note 17.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8203&cln=17

(Consulté le 01/03/2024)

Licence Creative Commons