À Claude II Belin, le 4 novembre 1631
Note [18]

« sur la variole ».

Simon de Vallambert était, disent Les Bibliothèques françaises du sieur de La Croix du Maine… (Paris, 1584, v. note [20] du Naudæana 3), pages 459‑460 :

« natif d’Avallon {a} près Vézelay au duché de Bourgogne, premièrement médecin de Mme la duchesse de Savoie et de Berry l’an 1558, et depuis de M. le duc d’Orléans.

Il a écrit un livre intitulé Le Trésor des pauvres touchant la nourriture et maladie des enfants, contenant cinq livres, lesquels ont été imprimés à Poitiers par les de Marnefs. {b}

Il a traduit de grec en français un dialogue de Platon intitulé Criton, ou l’obéissance qui est due à la justice, imprimé à Paris l’an 1542 chez Olivier Maillard. […]

Ledit Vallambert a mis en lumière : un livre intitulé Méditation de l’oraison des chrétiens prise du Vieil et Nouveau Testament, autrement intitulé le Trépas des fidèles, imprimé à Paris par Gueroult Sbire ; < un > Traité de la conduite du fait de chirurgie, imprimé à Paris chez Vascosan l’an 1558.

Il florissait sous les rois François ier et Henri ii. »


  1. En Bourgogne, dans l’actuel département de l’Yonne.

  2. Et Bouchetz, frères : Cinq livres, De la manière de nourrir et gouverner les enfants dès leur naissance, par M. Simon de Vallambert, médecin de Mme la duchesse de Savoie et de Berry, et depuis peu de temps, de Mgr le duc d’Orléans, 1565, in‑4o.

Il ne se trouve pas de traité de variolis dans les Cinq livres… de Vallambert, mais le chapitre x (De la Rougeole et vérole, pages 248‑276) du cinquième livre (La Manière de guérir les maladies des enfants) contient de longs développements sur la petite vérole.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 4 novembre 1631. Note 18

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0007&cln=18

(Consulté le 01.12.2022)

Licence Creative Commons