À Charles Spon, le 26 octobre 1643
Note [18]

Flavius Josèphe (Jérusalem 37-Rome 97 ou 100) était issu de caste judaïque sacerdotale. Il participa à la révolte de la Judée contre les Romains. Vespasien le captura en 67. Libéré trois ans plus tard, Josèphe accompagna Titus au siège de Jérusalem et fit d’inutiles efforts pour engager ses compatriotes à se rendre. Il suivit ensuite le vainqueur à Rome, où l’empereur le récompensa de ses complaisances par une pension, un palais, et les titres de citoyen romain et de chevalier. Il y passa le reste de ses jours et y composa les ouvrages historiques qui ont fait sa célébrité (G.D.U. xixe s.) :

  • l’Histoire de la guerre des Juifs contre les Romains et de la ruine de Jérusalem (en sept livres), traduite par lui-même de l’hébreu en grec ;

  • les Antiquités judaïques (un passage de cet ouvrage, où il est question de Jésus-Christ, a donné lieu aux plus vives controverses, v. notes [4] et suivantes, lettre 530) ;

  • une Autobiographie qui s’étend de l’an 37 à l’an 90 ;

  • et quelques autres écrits de moindre importance.

L’édition de Flavius Josèphe par Samuel Petit n’a pas été imprimée.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 octobre 1643. Note 18

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0095&cln=18

(Consulté le 18.05.2021)

Licence Creative Commons