À Charles Spon, le 24 mars 1648
Note [18]

André Vésale, médecin et anatomiste (Bruxelles 1514-île de Zante, Zákinthos, en Grèce 1564) est l’auteur des très célèbres De humani corporis Fabrica libri septem [Sept livres sur la Structure du corps humain] (Éditions critiques de la BIU Santé, pour la reproduction du livre i et des annexes, avec transcription et traduction par Jacqueline Vons et Stéphane Velut), et de plusieurs autres ouvrages, dont, en 1542 (Venise, in‑8o), Epistola rationem modumque propinandi radicis Chinæ decocti, quo nuper Carolus v usus est, pertractans [Lettre étudiant à fond la raison et la manière de boire la décoction de racine de Chine, que Charles Quint a récemment mise en usage].

Élève de Jacques Sylvius à Paris, Vésale avait brillé en France, en Italie et à Bâle avant de devenir premier médecin de Charles Quint puis de Philippe ii. Il périt dans le naufrage du navire qui le ramenait en Europe après un pèlerinage en Terre Sainte, qu’il avait entrepris pour un motif discuté : soit pour exaucer un vœu pieux, soit pour expier d’avoir ouvert le corps d’une personne encore en vie (v. notes [7] et [8], lettre latine 452).

Renodæus est le nom latin de Jean de Renou (v. note [16], lettre 15).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 mars 1648. Note 18

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0153&cln=18

(Consulté le 17.04.2021)

Licence Creative Commons