De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656, note 18.
Note [18]

Marten Schoock offrait à Guy Patin deux des nombreux ouvrages qu’il avait alors publiés (en les accompagnant de sa lettre datée du 12 août 1656) :

  • Orationum et dissertationum variarum, diversis locis ac temporibus scriptarum atque habitarum, decades duæ,

    [Deux décades de divers discours et dissertations, écrits et prononcés en divers lieux et temps] ; {a}

  • De Scepticismo pars prior, sive libri quatuor : Quibus, qua antiquorum, qua recentiorum Scepticorum deliria, ex suis principis solide discutiuntur, atque certitudo non minus disciplinarum universalium, quam Philosophiæ Theoreticæ asseritur.

    [Première partie {b} ou quatre livres sur le Scepticisme : ils pourfendent résolument les délires des sceptiques, anciens comme modernes, suivant leurs propres préceptes ; ils défendent la certitude des sciences universelles et de la philosophie théorique]. {c}


    1. Deventer, Nathanael Costius, 1650, in‑8o. Le Syllabus orationum réunit les titres des 20 discours, dont les thèmes sont principalement théologiques, religieux et juridiques.

    2. Cette vive attaque contre la philosophie de René Descartes ne fut pas suivie d’une seconde partie.

    3. Groningue, Henricus Lussinck, 1652, in‑8o.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656, note 18.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9065&cln=18

(Consulté le 29/02/2024)

Licence Creative Commons