À Charles Spon, le 3 juin 1654
Note [19]

« aux Belges et aux Allemands ».

Ce recueil épistolaire de Grotius n’a jamais vu le jour, mais l’érudit hollandais Isaak Gruter (Isaacus Gruterus, 1610-1680) en avait annoncé la parution dans son salut Lectori [au Lecteur] du Francisci Baconi De Verulamio Scripta in naturali et universali Philosophia [Écrits de Francis Bacon de Verulam sur la philosophie naturelle et universelle] (Amsterdam, Ludovicus Elsevier, 1653, in‑12) :

συλλογην adornamus epistolarum, quas Vir Eminentissimus Hugo Grotius scripsit ad Belgas, Germanos, Italos, Suecos, Danos, Gallis exceptis, quas Clarissimus Sarravius, Senator Parisiensis edidit.

[nous préparons un recueil d’épîtres que l’éminentissime Hugo Grotius a écrites à des Belges, des Allemands, des Italiens, des Suédois, des Danois, des Français, en exceptant celles que le très brillant Sarrau, conseiller au Parlement de Paris, a publiées]. {a}


  1. Epistolæ ad Gallos parues en 1648 et 1650, v. note [15], lettre 201.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 juin 1654. Note 19

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0352&cln=19

(Consulté le 28.01.2023)

Licence Creative Commons