À Charles Spon, le 28 août 1668
Note [2]

V. note [5], lettre latine 242, pour Louis Le Vasseur et son livre contre Frans Sylvius de Le Boë (Leyde, 1663, réédité à Paris, 1668).

Charles ii de La Sale Drelincourt (Paris 1633-Leyde 1697) était fils de Charles i, pasteur qui prêchait à Charenton (v. note [8], lettre 513). Charles ii s’était fait recevoir docteur en philosophie à Saumur en 1650, puis, renonçant à entrer dans le ministère évangélique, était parti à Montpellier en 1651 pour y être reçu docteur en médecine en 1655. Dès l’année suivante, Turenne l’avait choisi comme médecin. Peu après, Drelincourt avait reçu le titre de premier médecin des armées françaises en Flandre et devint successivement médecin du roi (1663), professeur d’anatomie et de médecine à Leyde (1668), recteur de l’Université de cette ville et enfin, médecin de Guillaume d’Orange, futur roi d’Angleterre.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 août 1668. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0941&cln=2

(Consulté le 01.12.2022)

Licence Creative Commons