À André Falconet, le 21 décembre 1671
Note [2]

V. note [18], lettre 311, pour Claude Bazin sieur de Bezons. Henri de Forbin Maynier d’Oppède (1620-Lambesc 13 novembre 1671), conseiller au parlement d’Aix en 1637, en était devenu premier président en 1655. Nommé en 1667 lieutenant du roi commandant en Provence, il était le vrai chef de la province où il faisait les fonctions d’intendant. M. de Grignan, le gendre de Mme de Sévigné, était l’un de ses très fidèles « clients » ; lettre 219 à Mme de Grignan, le 22 novembre 1671 (tome i, page 382) :

« Je suis très affligée de l’état où vous me représentez votre premier président. C’est une perte considérable pour vous ; il faut que votre malheur soit bien fort pour tuer un homme de cet âge, et si bien fait, et d’une si belle physionomie. Si Dieu vous le rend, ce sera un miracle. Je n’eusse jamais cru prendre un si grand intérêt à un premier président de Provence, mais la Provence est mon pays depuis que vous y êtes. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 21 décembre 1671. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1013&cln=2

(Consulté le 18.11.2019)

Licence Creative Commons