À Johann Georg Volckamer, le 9 juillet 1666
Note [2]

Rem acu attigisti [Tu as mis l’aiguille dessus] est un adage qu’Érasme a commenté (no 1393) :

Est apud Plautum in Rudente : Rem acu tetigisti, pro eo, quod est, rem ipsam divinasti, nihil aberrans. Metaphora sumpta videri potest a lusu quopiam, in quo divinator id, quod alius notasset, summa acu tangebat, aut lineam, aut calculum, aut aliud quiddam simile. Igitur acu tangere perinde est, quasi dicas, ipsissimum punctum attingere. Nam minutissima puncta denotantur acu.

[Se lit dans le Rudens de Plaute, {a} pour dire « tu as bien deviné la solution sans hésiter ». La métaphore peut sembler venir du jeu où le partenaire touche avec la pointe d’une aiguille le fil, le petit caillou ou quelque marque semblable, que le meneur avait caché. Acu tangere revient donc à dire toucher en plein dans le mille, {b} car l’aiguille permet de pointer les plus petites choses].


  1. Plaute, Rudens [Le Cordage], acte v, scène 2, v. notule {a}, note [7], lettre 659, pour le contexte de cette réplique.

  2. Avec mes excuses à Érasme pour la trivialité (et le probable anachronisme) de l’expression ; elle traduit familièrement, mais exactement, me semble-t-il, ce que voulait dire Guy Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 9 juillet 1666. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1437&cln=2

(Consulté le 01.02.2023)

Licence Creative Commons