Autres écrits : Traité de la Conservation de santé (Guy Patin, 1632) : Chapitre I
Note [2]

Transpiration (v. note [3], lettre 924) était synonyme de respiration insensible (perspiration, v. note [6] de la consultation 19).

La composition gazeuse de l’air était alors inconnue (quoique pressentie sous le nom d’esprits) ; on croyait qu’il pénétrait dans le corps pour le rafraîchir et le régénérer, en passant à la fois par les poumons (respiration) et par la peau (perspiration).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Traité de la Conservation de santé (Guy Patin, 1632) : Chapitre I. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8168&cln=2

(Consulté le 15.12.2019)

Licence Creative Commons