Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [2]

L’italique est la traduction française d’un passage en latin que Guy Patin a souligné dans son manuscrit.

  • La première somme (440 ℔, 9 s. et 11 d.) correspond au déficit de l’année 1649‑1650 (Comm. F.M.P., tome xiii, fo ccccxxxv/441 vo) ; le doyen sortant, Jean Piètre, l’avait avancée et que la Faculté la lui remboursait, comme voulait la règle (v. note [18] des Comptes du 6 février 1653) :

    Summa totius expensi est deux mille sept cent quatre vingt huit livres dix neuf sols trois deniers.

    Summa vero accepti est de deux mille trois cent quarante huit livres neuf sols quatorze deniers.

    Itaque Summa expensi superat Summam accepti de quatre cent quarante livres neuf sols unze deniers.

    Guido Parin, Decanus.

    [La somme de toute la dépense est de deux mille sept cent quatre-ving-huit livres, dix-neuf sols et trois deniers.

    La somme de la recette est cependant de deux mille trois cent quarante-huit livres, neuf sols et quatre deniers.

    La somme de la dépense dépasse donc la somme de la recette de quatre cent quarante livres, neuf sols et onze deniers.

    Guy Patin, doyen]. {a}


    1. Seule la signature de Patin est de sa plume.

  • La seconde somme (150 ℔) confirme l’annotation entièrement autographe de Patin, son successeur, sur la feuille d’émargement (ibid., fo 436/442 ro) :

    Hæ rationes quæ hic supra habentur, acceptæ fuerunt et probatæ a Faculate, præsertim vero a Doctoribus præsentibus qui subsignarunt, die 30 januarij : decretumque fuit Magistro Ioanni Pietreo, decanatu abeunti, pro rebus nostris fideliter ac strenue gestis, honorarium solitum centum quinquaginta libellarum Turoniensium, et unicuique Doctori decretæ sunt quatuor libellæ Turonenses.

    Guido Patin, Decanus.

    [Le 30 janvier, la Faculté, et tout particulièrement les docteurs présents ce jour-là, dont les signatures précèdent, {a} ont accepté et approuvé les comptes ci-dessus rendus.  Il a aussi été décidé d’accorder à Maître Jean Piètre, qui quitte le décanat, l’honoraire habituel de cent cinquante livres tournois, pour s’être occupé de nos affaires avec fidélité et diligence, et à chaque docteur, la somme de quatre livres tournois.

    Guy Patin, doyen].


    1. Les signatures qui précèdent attestent la présence de cinquante docteurs régents. Trente et un autres ont signé plus tard.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8183&cln=2

(Consulté le 15.09.2019)

Licence Creative Commons