Autres écrits
Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653

Codes couleur
Citer cet écrit
Imprimer cet écrit
Imprimer cet écrit avec ses notes

 

[BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 550 ro | LAT | IMG]

Compte des recettes tant ordinaires qu’extraordinaires perçues durant la seconde année du décanat de Maître Guy Patin, natif du Beauvaisis, du samedi 4e de novembre 1651 au 2e de novembre 1652 [1][2]

Rendu dans les Écoles hautes des médecins de Paris le jeudi sixième de février en l’an de grâce 1653.


Chapitre i : Revenus des rentes annuelles de la très salubre Faculté

Ai reçu :

  • de M. Joly, [3] trésorier de la Ville, pour le quartier de janvier 1630 et pour le premier demi-quartier dudit an 1630, quarante et une livres cinq sols[1][4]
    41 ℔ et 5 s. ;

  • de Maître Pierre Masuer, [5] outre tout ce qu’il nous doit, pour le loyer annuel de sa maison, deux cent quatre livres,
    204 ℔ ; [2]

Le total de cette page est de 245 ℔ et 5 s. [3]

  • du cabaretier Pierre Bouvenier, [6] pour les quartiers de Saint-Rémy et de Noël, la somme [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 550 vo | LAT | IMG] de cent et dix livres,
    110 ℔ ;

    Il nous doit Pâques et la Saint-Jean, qui sont deux quartiers du temps de la guerre, sur quoi il y a procès.

  • d’un autre cabaretier, dénommé Commandeur, pour le trimestre se terminant à la Saint-Rémy, cinquante-cinq livres, [4]
    55 ℔ ;

  • des héritiers de noble homme Maître Guillaume Lusson, [7] jadis docteur en médecine de Paris, la somme de vingt-cinq livres tournois,
    25 ℔ ;

  • de nos deux bedeaux pour la location de leurs loges, [8][9][10]
    rien.


Chapitre ii : Recettes ordinaires venant des barbiers chirurgiens [11]

Ai reçu :

  • de la Confrérie des barbiers chirurgiens, qui doivent verser tous les ans cinq livres tournois à la très salubre Faculté, le lendemain de la Saint-Luc[12] et pour l’anatomie[13]
    5 ℔ ;

Le total de cette page est de cent quatre-vingt-quinze ℔. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 551 ro | LAT | IMG]

  • seize livres des cinq barbiers chirurgiens qui ont été admis à la maîtrise, Herard le jeune, [14] Le Breton, [15] Chenart, [16] Gallois [17] et            ,
    16 ℔. [5]


Chapitre iii : Recettes ordinaires provenant des bacheliers, pour les honoraires des examinateurs [18] et les droits d’enregistrement de leurs thèses quodlibétaires [19]

Ai reçu :

  • de Maître Antoine de Sarte, [20] quatre livres et douze sols,
    4 ℔ et 12 s. ;

  • de Maître Charles Barralis, [21] pareillement,
    4 ℔ et 12 s. ;

  • de Maître Daniel Arbinet, [22]
    4 ℔ et 12 s. ;

  • de Maître François Landrieu, [23]
    4 ℔ et 12 s. ;

  • de Maître François Lopès, [24]
    4 ℔ et 12 s. [6]


Chapitre iv : Recettes ordinaires venant des mêmes bacheliers pour le jardin [25]

Ai reçu :

  • de Maître Antoine de Sarte, trois livres et quatre sols,
    3 ℔ et 4 s. ;

  • de Maître Charles Barralis, pareillement,
    3 ℔ et 4 s. ;

  • de Maître Daniel Arbinet,
    3 ℔ et 4 s. ;

  • de Maître François Landrieu,
    3 ℔ et 4 s. ;

  • de Maître François Lopès,
    3 ℔ et 4 s.

Le total de cette page est de cinquante-cinq livres. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 551 vo | LAT | IMG]

Chapitre v : Recettes ordinaires venant des mêmes bacheliers pour l’anatomie et pour des billets non enregistrés [7]

Ai reçu :

  • de Maître Antoine de Sarte, seize livres tournois,
    16 ℔ ;

  • de Maître Charles Barralis, pareillement,
    16 ℔ ;

  • de Maître Daniel Arbinet,
    16 ℔ ;

  • de Maître François Landrieu,
    16 ℔ ;

  • de Maître François Lopès,
    16 ℔.


Chapitre vi : Recettes ordinaires venant des mêmes bacheliers lors des thèses cardinales, pour le jardin et l’enregistrement [26]

Ai reçu :

  • de Maître Charles Barralis, dix livres tournois,
    10 ℔ ;

  • de Maître Daniel Arbinet,
    10 ℔ ;

  • de Maître Antoine de Sarte,
    10 ℔. [8]


Chapitre vii : Recettes venant des licenciés pour leur acte de doctorat, pour la chapelle et pour les affaires de la Faculté [27][28]

Le total de cette page est de cent dix ℔. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 552 ro | LAT | IMG]

Ai reçu :

  • de Maître Michel Langlois, [29] cent quatre-vingts livres,
    180 ℔ ;

  • de Maître Antoine Bourgaud, [30] pareillement,
    180 ℔. [9]


Chapitre viii : Recettes ordinaires venant des candidats au baccalauréat pour l’anatomie et pour les billets non enregistrés [7]

Ai reçu :

  • de Maître Claude de Frades, [31] natif de Paris, seize livres tournois,
    16 ℔ ;

  • de Maître Michel de Hennot, [32]
    16 ℔ ;

  • de Maître Romain Parigaut, [33]
    16 ℔ ;

  • de Maître Nicolas Le Lettier, [34]
    16 ℔ ;

  • de Maître Claude Quartier, [35]
    16 ℔ ;

  • de Maître Alain Lamy, [36]
    16 ℔ ;

  • de Maître Jean Brier, [37]
    16 ℔. [10]


Chapitre ix : Recettes ordinaires venant des candidats au baccalauréat pour leur droit de bourses [11][38]

Ai reçu :

  • de Maître Claude de Frades,
    gratis ;

  • de Maître Michel de Hennot,
    16 ℔ ;

  • de Maître Romain Parigaut,
    16 ℔ ;

  • Le total de cette page est de cinq cent quatre livres. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 552 vo | LAT | IMG]

  • seize livres tournois de Maître Nicolas Le Lettier,
    16 ℔ ;

  • de Maître Claude Quartier,
    16 ℔ ;

  • de Maître Alain Lamy,
    16 ℔ ;

  • de Maître Jean Brier,
    16 ℔. 


Chapitre x : Somme reçue des mêmes bacheliers pour la chapelle et les ornements de l’École, en lieu de sucre [12]

Ai reçu :

  • de Maître Claude de Frades,
    gratis ;

  • de Maître Michel de Hennot,
    16 ℔ ;

  • de Maître Romain Parigaut,
    16 ℔ ;

  • de Maître Nicolas Le Lettier,
    16 ℔ ;

  • de Maître Claude Quartier,
    16 ℔ ;

  • de Maître Alain Lamy,
    16 ℔ ;

  • de Maître Jean Brier,
    16 ℔. 


Chapitre xi : Recettes ordinaires venant des bacheliers licentiandes [6] pour leur droit de bourses [11]

Ai reçu :

  • de Maître Charles Barralis, trente-cinq livres,
    35 ℔ ;

Le total de cette page est de cent quatre-vingt-quinze livres. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 553 ro | LAT | IMG]

  • de Maître François Lopès,
    35 ℔ ;

  • de Maître Daniel Arbinet,
    35 ℔ ;

  • de Maître Antoine de Sarte,
    35 ℔ ;

  • de Maître François Landrieu,
    35 ℔.


Chapitre xii : Recettes ordinaires venant des mêmes licentiandes pour amendes infligées

Ai reçu :

  • de Maître Charles Barralis, douze livres tournois,
    12 ℔ ;
  • de Maître François Lopès,
    12 ℔ ;

  • de Maître Daniel Arbinet,
    12 ℔ ;

  • de Maître Antoine de Sarte,
    12 ℔ ;

  • de Maître François Landrieu,
    12 ℔.


Chapitre xiii : Recettes ordinaires venant des mêmes licentiandes pour la chapelle et le droit d’offrande

Ai reçu :

  • de Maître Charles Barralis, six livres,
    6 ℔ ;
  • de Maître François Lopès,
    6 ℔ ;

  • de Maître Daniel Arbinet,
    6 ℔ ;

  • de Maître Antoine de Sarte,
    6 ℔ ;

  • de Maître François Landrieu,
    6 ℔.

Le total de cette page est de deux cent trente livres. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 553 vo | LAT | IMG]

Chapitre xiv : Recettes extraordinaires

  • De l’argent des trois premières présidences d’une thèse quodlibétaire, à savoir celles de Maître Germain Hureau, [39] Michel Langlois et Jean-Antoine Bourgaud, me restent soixante-quatre livres tournois, [13]
    64 ℔.

  • De l’argent de l’examen de botanique, [40] me restent soixante et une livres tournois et quatre sols, [14]
    61 ℔ et 4 s.

  • J’ai reçu quatre cents livres de Maître Charles Barralis, qui a obtenu le premier lieu de la licence de 1652, [41]
    400 ℔. [15]

  • De l’argent que j’ai reçu le 5e d’octobre 1652

Le total de cette page est de cinq cent vingt-cinq ℔ et quatre s. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 554 ro | LAT | IMG]

    des quatre nouveaux bacheliers pour le repas que la coutume leur prescrit d’offrir à Messieurs les examinateurs, les cinq électeurs, les anciens maîtres de l’École, son doyen d’âge, [42] son doyen en exercice, son censeur, [43] ses précédents doyens et ses professeurs, me restent trois cents livres, [16][44]
    300 ℔.


Appendice au chapitre vii : Recettes venant de deux licenciés pour leur acte de doctorat, pour la chapelle et pour les affaires de la Faculté

Page 552 ro, j’ai omis de dire que j’ai reçu : [17]

  • de Maître Charles Barralis, cent quatre-vingts livres,
    180 ℔ ;

  • et autant de Maître François Lopès,
    180 ℔.


Le total de cette page est de six cent soixante ℔.

La somme totale des recettes contenue dans l’ensemble des pages précédentes est de deux mille sept cent dix-neuf livres neuf sols. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 554 vo | LAT | IMG]


Compte des dépenses tant ordinaires qu’extraordinaires acquittées durant la seconde année du décanat de Maître Guy Patin, natif du Beauvaisis, du 4e de novembre 1651 au 2e du même mois de 1652.


Chapitre i : Dépenses ordinaires

  • Pour ce qui était dû au doyen sur les comptes qu’il a rendus pour la première année de sa charge, je me suis versé la somme de mille cent quarante-cinq livres, treize sols et sept deniers,
    1 145 ℔, 13 s. et 7 d. [18] Vu.

  • Je me suis aussi versé la somme de deux cents livres tournois pour l’honoraire que m’a accordé la Faculté,
    200 ℔. Vu.

  • Pour l’audition des comptes, j’ai versé à chacun des docteurs la somme de trois livres et huit sols, autant à chacun des deux bedeaux et le double aux doyens, soit un total de trois cent quatre-vingt-quatorze livres et huit sols,
    394 ℔ et 8 s. [19] Vu.

Le total de cette page est de dix-sept cent quarante ℔, 1 s. et 7 d. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 555 ro | LAT | IMG]

Chapitre ii : Autres dépenses ordinaires

Ai versé :

  • pour honoraire, à Maître François Blondel, [45] professeur de botanique, quatre-vingt-dix livres tournois,
    90 ℔ ; vu ;

  • pour honoraire, à Maître Gilbert Puilon, [46] professeur de pathologie,
    90 ℔ ; vu ;

  • pour honoraire, à Maître Claude Perrault, [47] professeur de physiologie,
    90 ℔ ; vu ;

  • pour honoraire, à Maître Jacques Thévart, [48] professeur de chirurgie,
    90 ℔ ; vu ;

  • à Louis de La Roche, grand bedeau, pour les jetons, [49] les plumes, le papier et le bois de chauffage lors de l’audition des comptes, cinq livres et huit sols,
    5 ℔ et 8. s. ; vu ;

  • au cirier Adrien Bourgeois, cent cinquante-cinq livres tournois pour les cierges distribués à la fête de la Purification de sainte Marie, [50]
    155 ℔ ; vu ;

  • au même, onze livres et quatre sols pour les cierges et chandelles de l’autel
    11 ℔ et 4 s. ; vu ;

  • pour la fête de saint Luc, vingt sols à chacun des docteurs et aux bedeaux, et le double pour les doyens,

Le total de cette page est de cinq cent trente et une livres douze sols. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 555 vo | LAT | IMG]

    soit un total de cent quinze livres, [20]
    115 ℔ ;

  • à Louis de La Roche, quinze livres pour le papier, les plumes et l’encre qu’il a fournis tout au long de l’année,
    15 ℔. Vu.


Chapitre iii : Dépenses ordinaires pour les messes, les obsèques et les remboursements de frais

  • Ai payé :

    • vingt-cinq livres tournois pour la messe célébrée chaque année en exécution du testament de Maître Guillaume Lusson,
      25 ℔ ;

    • huit livres pour la messe rituellement célébrée le 8e d’avril en mémoire de Maître Michel de Cologne, [51]
      8 ℔.

  • Ai donné aux prêtres, pour les messes et obsèques :

    • vingt-sept livres aux mois de novembre et décembre <1651>,
      27 ℔ ; vu ;

    • trente et une livres et quinze sols aux mois de janvier, février et mars 1652,
      31 ℔ et 15 s. ; vu ;

      Le total de cette page est de deux cent vingt et une livres quinze sols. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 556 ro | LAT | IMG]

    • vingt-neuf livres et dix sols aux mois d’avril, mai, juin, etc.,
      29 ℔ et 10 s. ; vu ;

    • dix-sept livres et quinze sols aux mois d’août, septembre et octobre,
      17 ℔ et 15 s. Vu.

  • Ai payé vingt-huit livres et sept sols au grand bedeau Louis de La Roche pour les obsèques et les messes, pour le blanchissage des linges d’autel et autres dépenses,
    28 ℔ et 7 s. Vu.

  • En remboursement de leurs frais, j’ai versé :

    • quatre livres à Maître Jean Riolan, [52] notre ancien,
      4 ℔ ;

    • à Maître Guy Patin, doyen,
      4 ℔ ;

    • à Maître Gilbert Puilon,
      2 ℔ ;

    • à Maître Claude Perrault,
      2 ℔ ;

    • à Maître François Blondel,
      2 ℔ ;

    • à Maître Jacques Thévart,
      2 ℔ ;

    • à Maître Paul Courtois, notre censeur,
      2 ℔ ;

    • à Maître Martin Akakia, [53] professeur de pharmacie,
      2 ℔ ;

    • à Maître Jean Bourgeois, [54] notre autre professeur de pharmacie,
      2 ℔.

Le total de cette page est de quatre-vingt-dix-sept livres douze sols. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 556 vo | LAT | IMG]


Chapitre iv : Dépenses ordinaires pour les processions de Monsieur le recteur [55]

Ai versé :

  • dix-sept sols à 28 de nos docteurs et aux deux bedeaux, avec doubles parts aux deux doyens, pour la procession de Monsieur le recteur [56] à l’église Saint-Étienne-du-Mont, [57] soit, avec l’aumône, un total de vingt-sept livres, sept sols et six deniers,
    27 ℔, 7 s. et 6 d. ;

  • dix-sept sols à 22 de nos docteurs et aux deux bedeaux, avec doubles parts aux deux doyens, pour la procession de Monsieur le recteur qui s’est rendue à la chapelle du Collège de Navarre, [58] soit, avec l’aumône, un total de
    20 ℔ et 2 s. ;

  • dix-sept sols à 30 de nos docteurs et aux deux bedeaux, avec doubles parts aux deux doyens, pour la procession extraordinaire de Monsieur le recteur [59] qui s’est rendue à l’église Sainte-Geneviève, [60] pour que Dieu nous accorde la paix, soit, avec l’aumône, un total de
    26 ℔, 7 s. et 6 d.

Le total de cette page est de soixante-treize livres dix-sept sols. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 557 ro | LAT | IMG]

  • vingt sols à 32 de nos docteurs et aux deux bedeaux, avec doubles parts aux deux doyens, pour la procession de Monsieur le recteur qui s’est rendue à l’église Saint-Jean-en-Grève, [61] soit, avec l’aumône, un total de
    40 ℔.

  • vingt sols à 23 de nos docteurs et aux deux bedeaux, avec doubles parts aux deux doyens, pour la procession de Monsieur le recteur qui s’est rendue à l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, [62] soit, avec l’aumône, un total de
    30 ℔ et 10 s. [21]


Chapitre v : Dépenses extraordinaires pour les affaires et négociations de l’Université

Ai versé :

  • cinq livres à Maître Paul Courtois, censeur des Écoles, et à Maître Robert Patin, [63] et le double au doyen, pour avoir accompagné le recteur en la fête de la Purification de la sainte mère de Dieu, le 1er de février 1652, soit
    20 ℔ ;

  • trois livres à Maître Robert Patin et le double au doyen pour avoir accompagné le recteur en sa visite

Le total de cette page est de quatre-vingt-dix livres dix sols. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 557 vo | LAT | IMG]

    au très illustre Monsieur Mathieu Molé, [64] premier président du Parlement, ainsi qu’aux très éminents et vraiment remarquables Messieurs les trois gens du roi, Messieurs les deux avocats généraux, Omer Talon [65] et Jérôme Le Bignon, [66] et Monsieur le procureur général, Nicolas Fouquet, [67] qui, à tous égards, surpassent toute louange, afin de leur recommander les droits de l’Université de Paris en faveur du collège de Saint-Quentin, [68] contre certains individus qui avaient entrepris de s’en emparer, [22] soit
    9 ℔ ;

  • trois livres au même, et le double au doyen, pour avoir accompagné Monsieur le recteur en ses visites :

    • à l’éminentissime cardinal (de Retz) [69] pour le féliciter d’avoir reçu le bonnet, soit
      9 ℔ ;

    • à Monseigneur le sérénissime prince Gaston, duc d’Orléans, [70] oncle du roi très-chrétien, pour le consoler de la mort de son fils unique, le duc de Valois, [71] soit
      9 ℔ ;

      Le total de cette page est de vingt-sept ℔. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 558 ro | LAT | IMG]

    • au roi très-chrétien, [72] pour le féliciter d’avoir rendu la paix à la population parisienne et de sa glorieuse entrée dans la ville, soit
      9 ℔.


Chapitre vi : Dépenses tant ordinaires qu’extraordinaires pour les nécessités de l’École

Ai versé :

  • au paveur, pour combler un trou et réparer notre cour en trois endroits,
    3 ℔ ; vu ;

  • neuf livres et deux sols à Maître            Bolé, intendant préposé au nettoiement de nos rues,
    9 ℔ et 12 s. ; vu ;

  • cent dix livres à notre collègue Maître Pierre Le Conte l’Ancien, [73] pour les neuf derniers mois de sa vie, soit de novembre à juillet, mensualités qu’il a touchées bien qu’il soit mort au mois de mai, [23]
    110 ℔ ; vu ;

  • à Maître Simon Piètre, [74] naguère avocat de la Faculté et à présent curé de Saint-Germain-le-Vieux, [75]

Le total de cette page est de cent trente et une ℔ et 12 s. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 558 vo | LAT | IMG]

    pour l’action qu’il a menée devant le Parlement contre Maître Jean Chartier, [76][77]
    34 ℔ ;

  • douze livres pour le secrétaire de notre avocat, Maître Simon Piètre, et pour ceux de MM. Chevalier [78] et Baron, conseillers à la Grand’Chambre[24] ainsi qu’à un huissier dénommé Vieillard,
    12 ℔ ;

  • soixante livres au doyen, ainsi qu’on le trouve établi par la coutume et qu’en ont usé tous mes prédécesseurs, pour les nombreuses peines que j’ai jusqu’ici consacrées à gérer et administrer les affaires et les négociations de la Faculté, et à assister aux assemblées de l’Université et à diverses réunions chez les barbiers chirurgiens,
    60 ℔ ;

  • trente-six livres à Maître Jean Verdeloche [79] pour le poinçon qui sert à frapper les jetons de la Faculté (qu’ils appellent le coin ou le carré de la Faculté), [25] afin de remplacer l’ancien qui était tout cassé et devenu inutilisable,
    36 ℔ ;

Le total de cette page est de cent quarante-deux livres. [3] [BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 559 ro | LAT | IMG]

  • quarante-deux livres à Maître Nicolas Boisset, imprimeur, [80] pour le grand nombre des convocations écrites aux assemblées, pour le mémoire imprimé, ou factum en français, exposant notre cause contre Maître Jean Chartier, etc., [26]
    42 ℔.

Le total de cette page est de quarante-deux livres. [3]

Le total des dépenses inscrites dans toutes ces pages est de trois mille quatre-vingt-dix-huit livres, neuf sols et six deniers.


Le total des recettes est de deux mille sept cent dix-neuf livres et neuf sols, mais avec un total des dépenses de trois mille quatre-vingt-dix-huit livres, neuf sols et six deniers, qui dépasse donc de trois cent soixante-dix-neuf livres et six deniers celle de recettes. [27]


La Faculté a décidé que soit acquittée à tous les docteurs la somme de trois livres et huit sols, argent comptant, que soit versé au très distingué Monsieur Guy Patin, qui a récemment achevé son décanat, un honoraire de deux cents livres tournois, et que les comptes, qu’il a précisément rendus en leur présence, soient validés ; et ainsi le doyen en a-t-il conclu, le 6e de février 1653,

P. Courtois
[28]


[BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 559 vo | IMG]
[BIU Santé Comm. F.M.P., vol. xiii, fo 560 ro | IMG]

> Retour au sommaire des Commentaires de la Faculté de médecine de Paris


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits. Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine du 6 février 1653

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8189

(Consulté le 06.12.2019)