Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653
Note [19]

Cent treize docteurs régents étaient éligibles pour recevoir cette gratification annuelle (v. note [31] des Comptes rendus le 26 janvier 1652). En y ajoutant les parts simples dues aux deux bedeaux et les parts supplémentaires dues aux deux doyens (le doyen en exercice et le doyen d’âge ou ancien), on aboutit à un total de 117 versements de 3 livres et 8 sols (68 sols), totalisant 397 livres et 16 sols (7 956 sols).

La somme ici écrite par Guy Patin (394 livres et 8 sols) ne correspond qu’à 116 parts. Cette différence dans le calcul des bénéficiaires vient de Pierre Bourdelot, alors parti en Suède pour servir la reine Christine (v. note [12] des Actes de la Faculté en 1651‑1652).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8189&cln=19

(Consulté le 02.10.2020)

Licence Creative Commons