Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653
Note [21]

Le rectorat de l’Université était passé des mains de Jean Courtin à celles de Claude de La Place le 26 mars 1652.

La vérification des dépenses engagées pour ces cinq processions (ici énumérées dans leur ordre chronologique) mène à conclure que, pour deux d’entre elles, Guy Patin n’a pas ici été aussi exact que dans ses comptes de 1650‑1651 (v. leur note [23]).

  1. Pour celle de Saint-Étienne-du-Mont (v. note [4], lettre 318), à une date inconnue, avec le recteur Jean Courtin, le montant déclaré (27 ℔, 7 s. et 6d., soit 547 s. et demi) correspond bien aux 32 parts de 17 s. (544 s.) annoncées, soit 28 pour les docteurs, 2 supplémentaires pour les doyens (le doyen élu et l’ancien) et 2 pour les bedeaux, mais avec une fort modeste aumône pour les pauvres (erogatio) de 3 s. et 6 d.

  2. Pour celle du Collège de Navarre (v. note [21], lettre 207), le 19 mars 1652 (v. l’extrait 2 dans la note [58] des Affaires de l’Université en 1650‑1651), le montant déclaré (20 ℔ et 2 s., soit 402 s.) ne correspond qu’à 22 parts de 17 s. (374 s.), avec une aumône de 28 s. (1 ℔ et 8 s.). Cela suppose une erreur de Patin sur le nombre des docteurs présents : au lieu de 22, il ne dut y en avoir que 18, en y ajoutant les 2 parts supplémentaires des doyens et les 2 parts des bedeaux.

  3. Pour celle de Sainte-Geneviève (v. note [5], lettre 290), le 11 juin 1652 (v. note [23] des Affaires de l’Université en 1651‑1652), avec le nouveau recteur, Claude La Place, le montant déclaré (26 ℔, 7 s. et 6d., soit 527 s. et demi) ne correspond qu’à 30 parts de 17 s. (510 s.), avec une aumône de 17 sols. Cela suppose une erreur de Patin sur le nombre des docteurs présents : au lieu de 30, il ne dut y en avoir que 26, en y ajoutant les 2 parts supplémentaires des doyens et les 2 parts des bedeaux.

  4. Pour celle de Saint-Jean-en-Grève (v. note [10], lettre 293), à une date inconnue, le montant déclaré (40 ℔) a couvert les 36 parts d’une ℔ (20 s.) dues aux 32 docteurs, aux bedeaux (2 parts) et aux doyens (2 parts supplémentaires), avec une généreuse aumône de 4 ℔.

  5. Pour celle de Saint-Jacques-de-la-Boucherie (v. note [26], lettre 523), à une date inconnue, le montant déclaré (30 ℔ et 10 s.) a couvert les 27 parts d’une ℔ (20 s.) dues aux 23 docteurs, aux bedeaux (2 parts) et aux doyens (2 parts supplémentaires), avec une aumône de 3 ℔ et 10 s.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3d. Novembre 1651-novembre 1652, Comptes de la Faculté de médecine le 6 février 1653. Note 21

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8189&cln=21

(Consulté le 19.09.2020)

Licence Creative Commons