À Charles Spon, le 11 octobre 1658
Note [20]

« Vale et aimez-moi, qui suis de tout cœur vôtre et tout autant sien [à l’intention de Mme Spon]. » V. note [3], lettre 253, pour la rue Aubry-le-Boucher ; Guillaume de Lamoignon, le nouveau premier président du Parlement, allait peu après s’installer rue Pavée, dans l’hôtel d’Angoulême-Lamoignon, où est aujourd’hui installée la Bibliothèque historique de la Ville de Paris. On a supprimé ici un passage qui répète presque mot à mot ce qu’avait écrit Guy Patin à André Falconet sur la nomination de Lamoignon dans sa lettre datée elle aussi du 11 octobre (lettre 540).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 octobre 1658. Note 20

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0541&cln=20

(Consulté le 07.05.2021)

Licence Creative Commons