À Charles Spon, le 6 décembre 1644
Note [21]

François Ranchin : Opuscules ou traités divers et curieux en médecine (Lyon, Pierre Ravaud, 1640, in‑8o, Medic@).

On y trouve le Traité nouveau politique et médical de la peste, divisé en trois parties : 1o. De la Préservation des villes ; 2o. Des Villes impestées ; 3o. De la Désinfection des villes.

Ensuite viennent :

  • le Traité curieux de la Lèpre ;

  • le Traité de l’origine, nature, causes, signes, curation et préservation de la Vérole ;

  • le Traité des Maladies et accidents qui arrivent à ceux qui courent la poste et des moyens pour conserver les courriers et pour les guérir ;

  • le Traité des Maladies et accidents qui restent après la géhenne ou torture, et estrapade des criminels ;

  • le Traité sur les causes de la Cruentation [saignement] des corps morts à la présence des meurtriers ;

  • le Traité curieux de la nature et des vertus et propriétés des Cerfs ;

  • le Traité curieux sur l’odeur de violette que la Thérébentine donne aux urines.

Le texte de l’Histoire de la peste qui affligea Montpellier les années 1629 et 1630, ne figure pas dans cette édition, bien qu’annoncé au verso de la page de titre.

V. note [5], lettre 13, pour ses opuscules latins (Opuscula medica…).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 décembre 1644. Note 21

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0117&cln=21

(Consulté le 19.09.2019)

Licence Creative Commons