À Johannes Antonides Vander Linden, le 9 février 1657
Note [21]

Cosmopœa divina, seu Fabrica mundi explicata. Per Ludovicum de Beaufort, Parisinum Med. Doct. [Cosmogonie divine, ou la Fabrique du monde expliquée. Par Louis de Beaufort, natif de Paris, docteur en médecine] (Leyde, David Lopez de Haro, 1656, in‑12o), livre dédié Spectatissimo, Celeberrimoque Viro, Dno D. Jacobo Golio, Matheseos et Linguarum Orientalium Professori meritissimo, nec non Inclytæ Academiæ Lugduno-Batavæ p.t. Rectori Magnifico [Au très estimé et très célèbre M. Jacob Golius (v. note [5], lettre latine 66), très méritant professeur de mathématiques et de langues orientales, ainsi que présentement noble recteur de l’illustre Université de Leyde]. C’est une ambitieuse suite de dissertations traitant assez banalement de toute l’histoire naturelle, réparties suivant les six jours de la création divine du Monde, telle qu’elle est racontée dans la Genèse.

« Louis de Beaufort, médecin de l’École de Leyde, s’est montré grand partisan du cartésianisme, dont il s’est efforcé de concilier les dogmes avec les notions grossières de physique générale et particulières qui sont éparses dans les livres attribués à Moïse » (Panckoucke).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 9 février 1657. Note 21

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1108&cln=21

(Consulté le 11.04.2021)

Licence Creative Commons