À Claude II Belin, le 7 avril 1638
Note [22]

Henri ii d’Orléans, duc de Longueville et d’Estouteville (1595-Rouen 12 mai 1663), comte de Saint-Pol, prince de Châtelaillon et de Neufchâtel, était fils d’Henri ier, duc de Longueville, et de Catherine de Gonzague. Ce fut le plus illustre représentant de cette famille issue de Jean d’Orléans, comte de Dunois, fils naturel de Louis ier de Valois, duc d’Orléans (1372-1407), frère cadet du roi Charles vi de France. Gouverneur de Picardie dès l’âge de 18 ans, Longueville avait pris le parti de Condé et des princes contre le maréchal d’Ancre. En 1617, il avait épousé Louise de Bourbon, fille du comte de Soissons (morte en septembre 1637, v. note [6], lettre 35), puis avait été nommé gouverneur de la Normandie (1619) et pris part au complot de Chalais contre Richelieu (v. note [16], lettre 13). Vite revenu en grâce, il se distinguait alors dans les campagnes militaires de Piémont et d’Allemagne. Il allait se remarier en 1642 avec Anne-Geneviève de Bourbon-Condé, sœur du Grand Condé. Guy Patin a évoqué la suite de sa vie au fil de ses lettres.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 7 avril 1638. Note 22

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0039&cln=22

(Consulté le 04.06.2020)

Licence Creative Commons