À Charles Spon, le 24 septembre 1658
Note [22]

Peu satisfait de sa première victoire sur le Danemark (paix de Roskilde, 9 mars 1658, v. note [7], lettre 519), le roi de Suède, Charles x Gustave, avait rompu le traité quelques mois après dans l’espoir de conquérir pour de bon tout le pays ennemi. Pour la seconde fois, le 11 août 1658, il était venu mettre le siège devant Copenhague, mais il y trouva une résistance inattendue. Le roi Frédéric iii, par son activité, par son énergie, par son courage, qu’il sut communiquer aux habitants de sa capitale, rendit inutiles tous les efforts des Suédois qui allaient être repoussés avec de grandes pertes dans un assaut livré la nuit du 10 au 11 février 1659. Battu sur mer par une flotte hollandaise accourue au secours de Frédéric iii (bataille navale du Sund, 8 novembre 1658) et sur terre par les Danois, en Fionie, Charles x retourna en Suède où il mourut de chagrin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 septembre 1658. Note 22

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0539&cln=22

(Consulté le 25.01.2021)

Licence Creative Commons