Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 23.
Note [23]

L’avocat de Jean Chartier était Jean ou Antoine Guérin (v. note [46], lettre 279), gendre de François Guénault, le meneur du clan antimonial au sein de la Faculté de médecine de Paris .

« Changer l’état de la cause » c’était faire diversion en alléguant des faits ou des motifs non cités dans la requête.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 23.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8007&cln=23

(Consulté le 12/06/2024)

Licence Creative Commons