À Claude II Belin, le 7 avril 1638
Note [24]

Jean i de Champrond (mort en 1642), seigneur d’Anche, avait été reçu en 1570 conseiller au Parlement de Paris en la troisième Chambre des enquêtes, puis, en 1581, président en la première, et enfin président en la deuxième, en 1632 (Popoff, nos 213 et 877).

Jean-Jacques Barillon, seigneur de Châtillon-sur-Marne et de Maurigny, avait d’abord été conseiller au parlement de Bretagne (1620), puis à celui de Paris (1623). Président en la première des Enquêtes (1628 ou 1629), il s’opposa vivement à Richelieu puis à Mazarin qui, après l’édit du Toisé (1644, v. note [6], lettre 127), le fit emprisonner en 1645 à Pignerol (v. note [6], lettre 46) où il mourut la même année (Triaire, Jestaz, et Popoff, no 505).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 7 avril 1638. Note 24

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0039&cln=24

(Consulté le 15.08.2020)

Licence Creative Commons