À Charles Spon, le 19 mai 1654
Note [25]

Pietro Mazzarino (v. note [8], lettre 342), père du cardinal, n’allait mourir à Rome que le 14 novembre 1654 ; né, selon Guth, en 1576, il n’avait pas atteint les 80 ans. Guy Patin a répété cette fausse nouvelle dans sa lettre suivante à André Falconet, mais l’a corrigée (sans la reconnaître) dans sa lettre à Charles Spon du 15 décembre 1654 (lettre 384).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 19 mai 1654. Note 25

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0349&cln=25

(Consulté le 15.11.2019)

Licence Creative Commons